fbpx

5 Soft Skills qui vont transformer le marché du travail

A une époque où l’automatisation, l’IA et la technologie sont de plus en plus présentes, le grand problème auquel les entreprises sont confrontées concerne les personnes : comment nous trouvons et choisissons les compétences clés dans la recherche de profils, comment avoir une plus grande équité au sein de nos équipes, et comment nous rendre le lieu de travail plus flexible et plus humain ?

 

C’est en effet un vaste sujet, et l’analyse des « soft skills » peuvent et vont nous aider à sélectionner les bons profils qui correspondent et s’adapteront à notre environnement de travail.

 

Mais avant de commencer, qu’est-ce que l’on entend par « soft skills » ?

 

Le terme remonte à un peu plus de vingt ans lorsque nous avions des “hard skills” (ingénierie et la science), reste des compétences a été mise dans la catégorie des “soft » Pour synthétiser, les « soft skills » sont toutes les compétences humaines que nous avons dans le travail d’équipe, le leadership, la collaboration entre salariés, la communication, la créativité. Il est facile d‘enseigner les compétences techniques, mais il est plus compliqué d’assimiler ces « soft skills ».

 

 

Je vais donc vous citer les 5 softs skills qui sont les plus demandées par les entreprises, selon une étude de Linkedin publiée début 2020 :

1) Créativité

Pour la deuxième année consécutive, l’analyse de LinkedIn révèle que la créativité est classée comme la compétence non technique la plus demandée. À mesure que les tâches techniques sont externalisées vers l’informatique et l’IA, c’est la capacité de voir les choses différemment et de se montrer créatif qui font la différence entre les entreprises qui marchent bien et celles qui explosent.

2) Collaboration au sein de l’équipe

Selon Frans Johansson dans The Medici Effect, les plus grandes idées et innovations ne proviennent pas d’inventeurs du « loup solitaire », mais de l’intersection de différents domaines et collaborations. Pour sortir des sentiers battus, nous devons sortir de notre zone de confort. Les entreprises et les dirigeants les plus innovants créent un environnement qui favorise la collaboration.

3) Persuasion

La capacité de persuader et d’influencer les autres est requise dans les ventes, mais ses applications sont beaucoup plus larges. Les dirigeants sont responsables de communiquer sur le but et la mission de l’organisation aux employés, clients et autres parties prenantes. Transmettre une vision et influencer les autres à croire en cette vision est une compétence fondamentalement persuasive.

4) Capacité d’adaptation

Afin de surmonter les vagues constantes de changement qui peuvent liés à des innovations technologiques, des réorganisations d’entreprises, l’internationalisation d’une entreprise, les dirigeants et leurs organisations doivent apprendre à être adaptables, agiles et agiles.

5) Intelligence Émotionnelle

L’intelligence émotionnelle est la sauce secrète qui permet toutes les autres compétences générales. Nous ne pouvons pas collaborer avec les autres ni de les influencer à moins de pouvoir les lire avec précision et d’être empathiques. Nous ne pouvons pas pleinement exploiter notre créativité à moins d’être conscients de ce que nous savons faire et ne pas faire et être capables de gérer nos pensées et nos émotions.

Ainsi, dans une organisation et un marché du travail qui évolue beaucoup plus que par le passé, le ciblage et la calibration des softs skills auront leur importance à jouer dans la recherche de tops profils.

 

Nous pouvons aller plus loin en soulignant qu’en ciblant mieux ces personnes, nous pouvons leur confier plus de responsabilités et auront plus de chances d’évoluer au sein d’une organisation.

 

 

MAXENCE RAYNAL

Recruitment Director

Talented International

 

Open chat
Hello/Hola/Bonjour/Hallo,
Welcome to Talented!
If you are looking to hire someone in your company, text us directly here.
If you are looking for your next exciting position, check out our jobs or email us on apply@talentedint.com.
Thanks!